MULTIPRÉVENTION ASP

Association paritaire pour la santé et la sécurité au travail des secteurs : métal, électrique, habillement et imprimerie

Foire aux questions

Troubles musculosquelettiques

Nous sommes en train d'aménager un poste de travail dans l’usine; devons-nous prévoir des chaises ou des bancs?

+

Pour répondre à cette question, il faudrait d’abord voir les lieux et la nature du travail qui sera réalisé. C’est un exercice qui peut être fait en impliquant les personnes concernées. Consultez à cet effet notre fiche « Travailler assis ou debout ? » http://www.asphme.org/upload/pdf/assisdebout.pdf

L’article 170 du Règlement sur la santé et la sécurité du travail précise, dans la section XX consacrée à l’ergonomie, que des chaises ou des bancs doivent être mis à la disposition des travailleurs lorsque la nature de leur travail le permet.

Qu'est-ce qu'un TMS?

+

TMS est l’acronyme utilisé pour désigner les Troubles Musculo-Squelettiques.

Les TMS peuvent apparaître sous diverses formes (ex : inconfort, malaise persistant, engourdissement ou encore douleur dans la région d’une articulation) avant de d’évoluer en lésions(les fameuses lésions en « ite »). Dans le secteur manufacturier, les TMS affectent principalement les membres supérieurs et le dos.

MultiPrévention vous offre un service d’expertise en ergonomie pour vous aider dans votre démarche de prévention des TMS.

La rotation des postes de travail est-elle une solution efficace pour contrer le développement des troubles musculosquelettiques?

+

Elle peut l’être, à certaines conditions.

Les troubles musculosquelettiques (TMS) surviennent quand certaines structures (tendons, articulations, etc.) sont sursollicitées. La rotation peut être utile pour prévenir les TMS, dans la mesure où elle permet de «changer le mal de place» et d’ainsi alléger la sollicitation des structures qui sont menacées.

Il faut donc que les tâches inclues dans la rotation soient suffisamment variées pour ne pas solliciter les mêmes groupes musculaires, les mêmes articulations.

La rotation impose de se familiariser avec plusieurs tâches. Si les tâches sont relativement complexes et qu’un temps d’ajustement significatif est requis, il faut que la durée du séjour au poste complexe soit accrue, ce qui réduit l’impact de la rotation pour alléger la charge de travail des régions corporelles sollicitées.

Puisque plusieurs personnes se relaient au même poste de travail, il faut que chacun puisse s’y installer confortablement. Le poste doit donc offrir des possibilités d’ajustement bien pensées (emplacement des outils, des fournitures, ajustement de l’éclairage, de la hauteur de la table, etc.) pour tenir compte des particularités et des habitudes de chacun (gaucher, taille, poids, expérience, acuité visuelle, etc.)

Est-il toujours préférable d’abaisser la table de travail pour permettre au travailleur de garder les pieds au sol et d’éviter ainsi le recours à un appui-pieds?

+

Si l’on pense à utiliser un appui-pieds, c’est souvent parce que l’on veut réduire la pression qui s’exerce sur l’arrière de la cuisse ou derrière le genou, lorsque les pieds ne peuvent pas prendre appui au sol. Il faut alors s’interroger sur la cause du problème.

Si la chaise ne peut s’abaisser suffisamment pour que la personne puisse poser ses pieds au sol, alors le recours à un appui-pieds (ou à une chaise plus ajustable) est recommandé. Il arrive cependant que la chaise puisse être abaissée suffisamment, mais qu’on ne le fait pas pour conserver un accès confortable au plan de travail. C’est dans ce cas qu’il peut être préférable d’abaisser la table. En effet, avoir les pieds au sol permet de varier la posture, alors que l’appui-pieds, de plus petites dimensions, impose des postures plus limitées. À quelle hauteur faut-il abaisser la table ? Suffisamment pour que la personne, en réglant la hauteur pour avoir un accès confortable au plan de travail (et cela dépend de la nature du travail tout autant que de ses dimensions corporelles), puisse déposer ses pieds confortablement sur le sol. Faire l’essai de différentes hauteurs avec une table ajustable est certainement le moyen le plus sûr de trouver la «bonne hauteur», qui tient compte de tous les facteurs.

Pour plus d’information, consultez la fiche :

Êtes-vous bien assis

Optimiser la hauteur d’une table de travail

Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question?

Nous joindre